Les Arcs – Paradiski

Les-Arcs

Présentation

Figurant parmi les stations les plus populaires des Alpes, et même du Monde, Les Arcs ont été créés sur un emplacement vierge au-dessus du village de Bourg-Saint-Maurice à la fin des années 60. Le succès a été fulgurant, grâce notamment à une réputation de station branchée, fondue dans la vague de ce type de stations alpines qui ont émergé durant cette période.
Aujourd’hui encore, Les Arcs ont conservé cette image avant-gardiste.

En se conformant au modèle français des stations de ski modernes, axé sur un maximum de confort dès sa conception, la station des Arcs a tout de suite su séduire une clientèle française et internationale, conservant encore aujourd’hui son attrait dans toute l’Europe.

A l’origine, trois villages constituaient Les Arcs. Leurs noms ont évolué au fil du temps, mais ils correspondent toujours à leur altitude approximative :

Arc 1600, station calme et familiale,
Arc 1800, la station pour tous, centre principal du domaine,
Arc 2000, la station sportive d’altitude.

Ces villages partagent un des plus grands domaines skiables au Monde, Paradiski, avec des centaines de pistes et un dénivelé de plus de 2000m, et doté d’un réseau efficace de remontées mécaniques rapides. Les skieurs de tout niveau y sont donc obligatoirement comblés.

Lors de la dernière décennie, trois événements majeurs ont contribué à maintenir Les Arcs à la pointe du développement des stations de ski en France et en Europe.
A l’origine de success-stories dans la construction de stations de ski américaines dans les années 90, Intrawest a choisi de construire sa première station des Alpes sur le domaine des Arcs : Arc 1950 – Le Village.
Et même si aujourd’hui, le village n’est plus géré par Intrawest, il conserve des structures et des services haut de gamme, avec notamment un accès au spa depuis chaque immeuble.

Dans la même période, la construction du Vanoise Express, téléphérique à deux étages reliant la station à travers la vallée de la Tarentaise à son voisin, La Plagne, a concrétisé un rêve de plus de 30 ans. Paradiski est aujourd’hui un des trois plus grands domaines skiables du Monde.

Enfin, la modernisation du réseau ferroviaire permet d’accueillir le TGV à Bourg-Saint-Maurice. Cela signifie que Les Arcs est la seule station de ski directement accessible aux piétons depuis Londres !

Le domaine skiable

Les pistes et le réseau de remontées mécaniques des Arcs figurent parmi les plus étendus au monde. Plus de 100 pistes pour tous les niveaux s’ajoutent aux 200 km de pistes nordiques, l’ensemble étant desservi par plus de 60 remontées mécaniques.

Le dénivelé skiable de 2 026 m permet de varier les sorties en fonction du temps. Le nombre de kilomètres de pistes est plus que doublé avec le forfait Paradiski (425 km) qui inclut alors les pistes voisines de La Plagne, station reliée aux Arcs.

L’ensemble du domaine est couvert par des remontées mécaniques rapides : aucun bus ou aucune marche ne sont nécessaires pour rejoindre une des stations des Arcs, et il est facile de s’élancer du toit de Paradiski à 3 226m.

Ceci dit, il n’est pas indispensable de monter si haut pour trouver de la neige de qualité. La plupart des pistes sont exposées Nord, et la neige de culture dont elles disposent garantit une glisse parfaite en toute circonstance.

Sans surprise, vu le nombre de possibilités offertes par un tel domaine, Les Arcs sont adaptés à tout type de skieur : larges pistes vertes, glacier en haute altitude, couloirs protégés en forêt, mais également un vaste domaine hors-piste entre les pistes damées.

La plus longue piste atteint 7 km, et les 19 pistes noires du domaine, soit 43 km de ski extrême, constituent un des plus grands pourcentages de pentes dans les Alpes. Les débutants ne sont toutefois pas en reste puisque 160 km de pistes faciles leur sont dédiées.

Freeriders

Fidèle à sa réputation de Mecque du hors-piste, la station des Arcs offre une vaste étendue de terrains à explorer, hors des boulevards damés. La face Nord de l’Aiguille Rouge en constitue le point central, avec sa longue arête ouvrant une myriade d’options hors-piste dans les rares zone de la Tarentaise encore épargnées par les pistes et les télésièges.

Les descentes les plus populaires : le couloir en S avec une pente qui atteint 45 degrés et la fameuse piste entre l’Aiguille Rouge et Villaroger, véritable expérience de 7 km et 2 000 m de dénivelé. Très appréciée aussi, l’excursion vers La Plagne via le téléphérique Vanoise Express, pour descendre ensuite à travers la forêt de Nancroix.

Avec une telle variété, si vous n’êtes pas habitué à skier hors-piste, il est essentiel de s’attacher les services d’un guide expérimenté. Un passage à l’Avalanche Parc (au Col de la Chal) vous enseignera également de nombreuses règles de sécurité, tout en découvrant divers matériels de secours exposés, et cela gratuitement.

Vous préférez les pistes, mais pas les autoroutes damées ? Pas de souci, Les Arcs vous proposent 10 pistes « Natur » surveillées mais absolument pas préparées. Il est possible d’expérimenter les sensations du hors-piste, sans ses dangers.

Pour cela, rendez-vous à Varet, Crêtes, Dou de l’Homme, Lanches, Robert Blanc, Génépi, Bois de l’Ours, les Bosses, les 2 Têtes et Malgovert.

Familles & débutants

Les Arcs, c’est aussi le paradis des familles, avec ses 75% de pistes dédiées aux skieurs débutants et intermédiaires et plus de 50 pistes bleues.

D’une manière générale, la difficulté des pistes augmente avec l’altitude. On trouve des pistes faciles à travers les bois au-dessus d’Arc 1600, puis une multitude de pistes bleues au cœur du domaine, au fur et à mesure qu’on quitte la forêt. Enfin, les pistes les plus élevées, notamment autour de l’Aiguille Rouge, conviennent surtout aux experts. Il est d’ailleurs clairement indiqué que seuls les skieurs confirmés sont invités à emprunter le téléphérique de l’Aiguille Rouge. La descente s’y fait sur des pistes rouges ou noires.

La station a bâti sa réputation autour de ses avancées pionnières dans les années 70, quand les premières techniques de ski évolutif ont commencé à remplacer ce qui se faisait à l’époque. Les skis de plus en plus longs ont permis peu à peu de se défaire du chasse-neige comme seule technique de glisse.

Puis les skis paraboliques ont fait leur apparition, mais Les Arcs a toujours conservé sa philosophie de découverte et d’apprentissage, grâce à ses nombreuses zones pour débutants, proches des fronts de neige, associées à des remontées mécaniques pratiques et accessibles pour les néo-skieurs.

La zone débutant la plus récente est située à Arc 2000, près de la représentation de la flamme olympique qui commémore le rôle de la station lors des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992. Enfants comme adultes peuvent utiliser ces infrastructures.

Une fois qu’elles maîtrisent les bases du ski, les familles peuvent s’amuser sur la piste Milka à Arc 1800. Très ludique, elle associe une descente à un parcours d’information sur la faune et la flore locales, ce qui peut vous rendre service si vous croisez ce genre d’espèces pendant votre séjour.

Une fois que vous maîtrisez votre sujet, vous pouvez tester vos performances grâce au test automatisé de vitesse situé à Arc 2000. Le départ de l’épreuve se situe en haut de télésiège Plagnettes. Une fois arrivé en bas, un panneau électronique indique votre vitesse de pointe. Selon les responsables des Arcs, l’objectif de cet exercice reste d’informer les visiteurs sur les dangers de la vitesse excessive sur les pistes, et surtout pas de l’encourager !

Snowpark/Half-pipe:

Les Arcs ont joué un rôle important dans l’histoire du freestyle. Toujours pionnière en terme de sports d’hiver, la station vu dévaler sur ses pistes les ancêtres du snowboard, plusieurs années avant que Jack Burton ne crée le premier snowboard. On y a découvert aussi d’autres engins glissants, notamment le monoski, que l’on croisait couramment sur les pistes arcadiennes, alors qu’ils étaient totalement inconnus ailleurs.

C’est également aux Arcs que de nombreux films de freeride ont été tournés, dont la mythique série Apocalypse Snow.

Le snowpark principal en reprend d’ailleurs le nom. Situé au cœur du domaine skiable, au-dessus d’Arc 1600, l’Apocalypse Park comporte plusieurs rampes pour tous niveaux, des rails, une funbox, des pyramides et tremplins de toutes tailles.

On trouve aussi d’autres attractions comme le boardercross à Arc 2000, où la piste du Plan Vert se sépare en deux chemins de boardercross en fonction de votre niveau. Et pour varier les plaisirs, le Rodéo Park accueille les mordus de luge : 3km de pures sensations dans un décor de rêve dont le départ a lieu au Col de la Chal soit à 2600m d’altitude.

A noter qu’avec le forfait Paradiski, vous pouvez vous rendre à La Plagne via le Vanoise Express, et accéder à d’autres snowparks et activités que la station voisine propose.

  • Débutant
  • Intermédiaire
  • Expert
  • Snowboard
  • Enneigement
  • Remontées mécaniques
  • Après ski
  • Paysages
3.9
User Rating: 5.0 (1 votes)
Sending

Localisation

Plan des pistes

Les-Arcs-plan-pistes

Domaine skiable Les Arcs

Pistes vertes1
Pistes bleues56
Pistes rouges33
Pistes noires18
 
Ski alpin
200km
Ski de fond
15km
Remontées mécaniques
77
 

Domaine skiable Paradiski

Pistes vertes22
Pistes bleues257
Pistes rouges127
Pistes noires69
 
Ski alpin
425km
Ski de fond
153km
Remontées mécaniques
141
 

Altitudes

3226m

1200m

Météo


Tous les articles sur Les Arcs – Paradiski


Geek de Montagne, votre guide sur les stations de ski & snowboard en Savoie.
Accès direct : Savoie - Tarentaise - Haute Tarentaise - Les Arcs - Bourg Saint Maurice - La Plagne - Paradiski - Tignes - Val d'Isère - Espace Killy - La Rosière - Les 3 Vallées - Courchevel - Méribel - Val Thorens - Megève - Randonnée - Raquettes
Néoliane mutuelle